Actualités / Logistique / Quels emballages choisir en fonction de mes envois ?

Quels emballages choisir en fonction de mes envois ?

Conseils d'emballages selon votre envoi

Conseils d'emballage selon votre envoi

L’emballage est capital si l’on veut éviter que votre colis subisse un retard de livraison et surtout qu’il soit endommagé et donc refusé par le client ou encore que le produit lui-même soit abimé, ce qui entraine une réclamation, un retour de marchandise, un remboursement ou un échange. Dans ces cas-là, le client est mécontent et vous risquez un mauvais avis, et une mauvaise image de votre marque (attention à l’effet boule de neige !). Le client risque même de ne plus vouloir commander sur votre site e-commerce ou boutique en ligne.

Pendant le transport, le colis doit absolument résister aux chocs et vibrations et aux différentes manipulations par robot ou par l’humain.

Aussi, Groupe Routage, expert en logistique d’emballage, vous invite à veiller à suivre attentivement les 5 points primordiaux ci-dessous.

  • L’emballage interne, aussi appelé conditionnement du produit lui-même ou encore Packaging,
  • L’emballage externe, qui assure le colis pour un ou plusieurs produits envoyés dans un même temps,
  • La fermeture et la fixation correcte du colis.
  • L’étiquetage du colis et la documentation.
  • Le type d'emballage en fonction du produit vendu.

Chacun de ces points sont commentés en détail pour que vous puissiez parfaire vos emballages et apporter satisfaction à vos clients.

L’emballage interne - Packaging

En ouvrant un colis, le packaging, ou premier emballage de chaque produit, est la première chose que visualise le client. Il joue donc un rôle déterminant en matière de différenciation par rapport à d’autres produits similaires. Le conditionnement donne au produit "un corps, une âme, une raison d’être".

L’emballage de vos produits est bel et bien un outil de communication interne car il consiste à créer de la différence et à donner du sens au produit. Ainsi, plus qu’un simple média, le Conditionnement doit être abordé comme un objet signifiant, un discours produisant une valeur adressée aux consommateurs.

L'emballage doit servir de protection efficace à votre produit, du conditionnement à la livraison au client, en passant par toutes les étapes du transit postal ou routier. En effet, l’emballage doit absolument protéger le colis contenant les articles des coups, chocs et vibrations durant le trajet mais aussi ne pas perdre sa forme (écrasement, aplatissement ou toute modification de la forme originale) par le biais d’un effet « amortisseur ». C’est dire combien le Service Logistique Conditionnement et Emballage est important pour vous et vos clients !

Plusieurs produits s’offrent à vous :

Feuilles en mousse de polyéthylène

  • Elles offrent une protection optimale de toute la surface du produit et amortissent parfaitement les chocs. Son utilisation est idéale pour protéger les objets légers.

Papier bulles

  • Les bulles renferment de l'air comprimé pour assurer une bonne protection aux articles légers. Le papier bulles permet, par sa souplesse et sa facilité de manipulation d’emballer des articles aisément, quels que soient leurs poids ou leurs tailles.

Emballage gonflable

  • L'emballage gonflable offre certes une protection contre les vibrations ou chocs, mais aussi utilise l'air pour isoler et protéger le produit de la température extérieure (isolant thermique).

Mousse modulable

  • La mousse modulable, également appelée mousse prédécoupée, forme une couche protectrice autour de n'importe quel produit car détachable à la forme voulue. Elle a donc aussi un rôle de renfort pour les coins et de protection des bords. Elle est très utile pour servir de rembourrage et de calage.

Papier d'emballage

  • Le papier d'emballage ou papier kraft, utilisé le rembourrage, devra être froissé correctement afin que chaque article en soit recouvert d'une couche d'au-moins 5 cm pour être efficace.

Mousse expansive / Billes de polystyrène

  • Ce sont des matériaux légers et d’un moindre coût mais avec une capacité de résistance élevée aux possibles impacts. Ils ont la particularité de reprendre leur forme originale.

Carton ondulé – Afin de protéger au mieux votre article de son contenant (coffret, carton, autres), vous devez utiliser deux feuilles de carton ondulé à simple ou double cannelures au minimum.

Emballage modulable

  • Il s'agit de boîtes de différentes tailles qui peuvent s'emboiter les unes dans les autres (boites gigognes en référence aux poupées russes !).

Palette

  • Il s'agit d'une plateforme faite de planches en bois, utilisée pour le transport de marchandises lourdes ou volumineuses. La palette permet un maintien non gerbable car elle doit être manipulée avec chariot élévateur manuel ou motorisé. Les produits sur palettes sont très souvent attachées filmées pour le maintien. Selon le produit, un emballage supplémentaire peut être rendu obligatoire pour les éventuels coups.

Profils d'angles et profils de protection – Aussi appelés profilés de protection, ils sont utilisés pour la protection des rebords et des coins des meubles, portes, panneaux etc.

L’emballage externe

En fonction de la nature de votre produit ou article, il vous faut choisir une boîte de protection adaptée et résistante (Emballage externe) pour toutes les étapes du voyage (transit) de votre colis.

Première étape : le choix d’un emballage qualité. Choisissez des matériaux de qualité, rigides et en bon état, en optant toujours pour une boîte plutôt que des pochettes plastifiées (fines et sans résistances, soumises à toutes les manipulations robotisées et humaines…).

Utilisez une boîte en carton ondulé. La boîte doit être neuve pour assurer la résistance et la robustesse du colis, le carton ondulé n’ayant jamais subi de tiraillements, déchirures ou coups.

La taille du carton ou de la boite (ou tout contenant) doit être adaptée à la taille du produit vendu, afin de le protéger au mieux sans laisser d’espaces vides permettant les mouvements de l’article. Contrairement aux idées reçues, les indications de manipulation (fragile, flèches haut / bas, etc.…) ne garantissent absolument pas la sécurité de la marchandise. De plus, l’utilisation d’emballages en film plastique noir cause des problèmes de lecture par scanner aux transporteurs et rend impossible l'enregistrement automatique des dimensions des colis). Cela a pour conséquence de bloquer les chaînes de tri des transporteurs, ce blocage provoquant lui-même des manipulations humaines et donc un coût supplémentaire de manutention.

La fermeture et la fixation correcte du colis

Il est impératif de sceller et fermer la boîte à l'aide de ruban adhésif professionnel (pour que la colle soit de bonne qualité et que sa texture soit renforcée) sur toutes les ouvertures possibles sous la forme d’un H. Le ruban adhésif doit avoir au moins 5 cm de large car il est important de recouvrir toutes les encoches de la boîte. Il est également vivement conseillé d’insérer du carton (ou plastique rigide) sur les bords et à l'extérieur de la boîte pour réguler la pression de manière uniforme et éviter ainsi tout dommage dû à la déformation du carton et ses conséquences.

L’étiquetage du produit et la documentation

Lors d’un envoi, il est fortement suggéré d’ajouter à l’intérieur de la boite ou contenant une lettre d’accompagnement et/ou une notice d’utilisation si besoin. Le bon de livraison et la facture peuvent aussi être expédiés si ces documents ne sont pas consultables en ligne.

A l’extérieur de la boite, les étiquettes lisibles doivent être collées de façon bien visible. Lors de l'enlèvement, les divers transporteurs (Poste, coursiers, transporteur routier) scannent le code-barres présent sur les étiquettes et le processus de transit peut commencer.

Attention à ce que votre boîte ou carton ne porte aucune autre étiquette que celles valides. Une autre mention pourrait en effet apporter confusion, retard ou retour de colis. Or toute manipulation a un coût et, finalement, le client s’en trouve non satisfait.

Le type d'emballage en fonction du produit vendu

Vous seul savez quel type de marchandise vous vendez et donc envoyez. On appelle « un emballage adéquat » celui qui correspond précisément à l’article envoyé.

Vous trouverez ci-dessous un guide rapide d'emballage en fonction du type de produit : Bouteilles en verre ; Contenants en aluminium ; Marchandises fragiles ; Tableaux ; Présentoirs ; Articles informatiques et électroniques ; Eléments de mobilier ; Documents papier ; CD et disques Vinyle ; Ouvrages rédigés ; Equipements de sport (hors habillement) ; Cycles divers ; Jeux & Jouets ; Equipements automobiles ; Instruments de musique.

Bouteilles en verre

Les bouteilles doivent être transportées dans des emballages de transport spéciaux afin d’être fixes à l'intérieur de la boîte, sans possibilité de s'entrechoquer entre elles. Il existe aussi des emballages spécifiques pour l’envoi d’une seule bouteille.

Dans tous les cas, les bouteilles doivent être en parfait état (pas de fissure, fêlure ou goulot même légèrement brisé, et les bouchons fermés. Il est conseillé d’envelopper les bouteilles dans du matériel absorbant et imperméable. Ainsi, en cas de casse accidentelle, le liquide ne s’écoulera pas n’importe où.

Il convient donc de disposer les bouteilles dans une boîtes munie de séparations (appelées croisillons), système d’ancrage à vide avec fixation de bouteille, chambres à air en polyéthylène ou tubes de polystyrène. Les emballages improvisés comme le papier bulles ou le papier journal sont considérés comme insuffisants. Ils peuvent éventuellement service à rembourrer les vides entre les emballages internes et externes. Il est recommandé de ne pas ajouter d'autres articles avec des bouteilles (vêtements, livres etc.…).

BOUTEILLE EN VERRE

Matériel à utiliser :

  • Mousse
  • Boite carton modulable |
  • Boite micro-cannelure 1 bouteille
  • Caisse carton avec croisillons pour plusieurs bouteilles

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Papier Bulles
  • Papier journal seul

Contenants en aluminium

Les contenants en aluminium sont utilisés pour l’industrie alimentaire (barquettes et pots alimentaires avec ou sans couvercles alu, ustensiles de cuisine, plats et plateaux…) et la cosmétique (pots, flacons). Etant donné la légèreté et la fragilité de ces contenants, il est recommandé de ne pas envoyer de colis trop lourds et difficilement transportables.

Vérifier toujours l'état des contenants et l’assemblage (en hauteur) des contenants séparés les uns des autres et non empilés. Une feuille de polystyrène sera utilisée pour service de base protectrice mais aussi comme matériel de rembourrage pour ne pas laisser de vides pour éviter les modifications des formes originales. Il est fortement déconseillé d’ajouter d’autres articles dans le même colis.

CONTENANT EN ALUMINIUM

Matériel à utiliser :

  • Mouse
  • Polystyrène
  • Emballage modulable

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Papier Bulles
  • Papier d'emballage (kraft)

Marchandises fragiles

Vous pouvez envoyer vos objets dits « fragiles » en apportant un soin tout particulier à l'emballage. Comme tout colis lors de la logistique Transport, c’est-à-dire le transit entre le service Conditionnement et Emballage et l’arrivé en boîte aux lettres ou par transporteur chez le client, va subir des vibrations, chocs et manipulations robotiques et humaines. L’emballage doit donc être adapté et efficace, surtout lorsque la marchandise est fragile par sa constitution.

Il convient de toujours utiliser des cartons ondulés fabriqués à double cannelure, caisses américaines carton double cannelure, pour permettre une bonne résistance et une efficacité optimale contre les coups, chocs et vibrations. Le carton ou caisse carton doit être rembourrée tout autour de l’article à livrer (minimum 5 cm). Dans le colis, aucun espace ne doit être vide ou peu rempli de manière à bien stabiliser de produit. Le rembourrage le plus adapté se fait grâce à des coussins de mousse (matière douce et souple mais très résistante).

MARCHANDISE FRAGILE

Matériel à utiliser :

  • Mousse
  • Polystyrène
  • Emballage gonflable

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Papier Bulles
  • Papier d'emballage (kraft)

Tableaux

En règle générale, un tableau n’a pas de protection en lui-même. Il arrive cependant qu’une peinture soit recouverte d’un verre anti-reflets (la glace ou verre ordinaire altère la peinture). Dans ce cas, il convient de faire une croix (X) avec du ruban adhésif à faible adhérence sur le verre. Ainsi, en cas de bris de verre du cadre, ils seront retenus par l’adhésif pour éviter d’abîmer l’œuvre.

Enveloppez le tableau dans deux couches de papier bulles minimum. Le papier bulles absorbera les chocs en cas d'impacts, il vaut donc mieux ne pas hésiter. Protéger les coins à l'aide de polyéthylène (coins mousse, également appelés protège-coins ou couvre-coins). L’arrière du tableau doit être recouvert d’un carton sous forme de feuille rigide et le devant du tableau (peinture visible) doit également être protégé par une feuille de carton rigide, plus grande que pour l’arrière. Il faut ensuite rabattre les bords de cette feuille cartonnée et maintenir l’ensemble avec du ruban adhésif solide. Pour l’envoi de plusieurs peintures, un carton modulable rigide à double cannelure servira à maintenir l’ensemble des tableaux de façon efficace au niveau de la rigidité et de l’efficacité de la protection.

TABLEAU / PEINTURE

Matériel à utiliser :

  • Papier Bulles
  • Coins mousse polyéthylène
  • Emballage modulable

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)

Présentoirs

Il existe toutes sortes de présentoirs. Afin d’être protégés pendant leur transport, ils doivent être placés dans une boîte en carton solide, en contreplaqué ou encore en carton contrecollé rigide, qui sera la protection finale. Cette protection sera d’autant plus efficace si :

  • une couche de 5 cm de polystyrène est placée sur tous les côtés de la caisse carton
  • le présentoir est protégé par des profils d’angle et profilés de protection des arêtes,
  • le rembourrage est effectué correctement, à savoir avec de la mousse expansive, des billes de polystyrène, un emballage gonflable (coussin d’air, autre emballage à air…), afin de ne pas laisser de vides et bloquer le présentoir.

PRESENTOIR

Matériel à utiliser :

  • Mousse expansive
  • Protège-coins / couvre-coins mousse
  • Profilés / Protège-arêtes mousse
  • Palette (présentoir de grande taille)

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Papier Bulles
  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)

Articles informatiques et/ou électroniques

En cas de revente d’articles informatiques et électroniques, il est conseiller de réutiliser l’emballage fourni par le fabricant (ordinateur, console, accessoires…) et de suremballer cette boite par une caisse plus grande en carton plus solide (double cannelure par exemple) avec des protections supplémentaires pour bien bloquer la boite d’origine contenant l’article vendu (mousse, coussins de mousse, emballage gonflable.

Pour l’envoi de plusieurs articles dans un même colis, il faut veiller à ce que les boites ne puissent pas s’entrechoquer entre elles et utiliser des matériaux adéquats. De plus, les boites à l’intérieur du colis ne doivent pas être en contact avec les côtés du carton mais au milieu du rembourrage (prévoir 5 cm). Les pièces ou articles informatiques et surtout électroniques ne devant pas être au contact d’une source électrique ou électrifiée, il ne faut pas utiliser de polystyrène à cause de l'électricité statique qu’il dégage.

ARTICLE INFORMATIQUE OU ELECTRONIQUE

Matériel à utiliser :

  • Mousse
  • Mousse moulée
  • Emballage gonflable

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Polystyrène
  • Papier d'emballage (kraft)

Eléments de Mobilier

On appelle élément de mobilier tout objet qui constitue un meuble (buffet, table, commode, armoire, etc…) ou un ensemble d’objets (ensemble de meubles de jardin, ensemble pour literie…). On ajoute à ces meubles des éléments de mobilier électriques (à gaz ou mixtes) destinés à la cuisine, par exemple les réfrigérateurs, hottes, plaques de cuisson, fours…

Pour les éléments de mobilier ne pouvant être envoyés par carton rigide avec mousse de protection et renforts de coins et d’arêtes, la plateforme logistique doit être équipée, pour le transport des marchandises, de palettes et au minimum d’un chariot élévateur. Pour conduire un tel engin, un certificat (autorisation de conduite) est obligatoire.

Les meubles (tous types) doivent être protégés sur tous les côtés, ainsi que les coins et les arêtes. Une protection en « mousse » de type mousse moulée représente une protection optimale et les coins et arêtes sont à protéger grâce à des protège-coins en Mousse de polystyrène expansé dont la qualité de protection est excellente et qui convient aux produits en céramique et autres articles à manipuler délicatement.

Pour une meilleure protection, le tout doit ensuite être chargé dans une caisse ou boîte rigide en contreplaqué dont la partie basse recevra un coussin mousse d'au moins 5 cm. Les vides entre le meuble placé sur cette base mousse et les parois de contreplaqué seront remplis de rembourrage pour éviter que le produit bouge.

Une fois le « meuble » emballé de mousse et protections mousse, il est filmé afin de faire tenir les protections et éviter les salissures éventuelles. Aucun morceau de meuble ou de protection ne doit dépasser les mesures de la palette (au sol mais aussi dans

Enveloppez les paquets sur la palette à l'aide de film plastique afin de les immobiliser et assurez-vous qu'aucun des paquets ne dépasse. Les palettes préparées ont une hauteur n'excédant pas 1,20 m.

Contrairement à ce que l’on peut penser, un réfrigérateur est un article délicat, bien que lourd. Une fois le frigo emballé de bandes de mousse moulée pour les arêtes et de protections mousse pour les coins, il est filmé afin de faire tenir les protections et éviter les salissures éventuelles. Il est livré filmé, quelquefois installé sur palette dans le transporteur, et bien arrimé aux parois du camion pour éviter qu’il bouge, reçoive un choc ou vienne taper une autre marchandise.

ELEMENT DE MOBILIER (MEUBLE)

Matériel à utiliser :

  • Mousse expansive
  • Protège-coins / couvre-coins mousse
  • Protège-arêtes mousse moulée
  • Profils d'angles
  • Caisse / boîte rigide en contreplaqué
  • Palette

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)

Documents Papier

La principale protection pour l’envoi de documents papier, quel que soit son utilité ou son utilisation, est la pochette plastique afin d’éviter l’humidité.

Une fois le sachet en plastique fermé, il convient de trouver un contenant pour chaque type d’article envoyé, par exemple :

  • un tube pour un plan ou un poster pour éviter d’être plié ou tordu,
  • une protection carton pour que les documents restent bien à plat comme une pochette cartonnée avec fermeture adhésive.

DOCUMENTS PAPIER

Matériel à utiliser :

  • Pochette / sachet plastique
  • Emballage modulable

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Papier Bulles

CD et disque Vinyle

Pour l'emballage, l'expédition de CD et/ou de disques Vinyle, une protection optimale est obligatoire sous forme d’étuis et pochettes perforés spéciaux (fermeture adhésive), chaque objet devant être emballé individuellement.

Une fois sous étui perforé ou sous pochette perforée, il convient de placer le(s) CD ou le(s) disque(s) Vinyle dans un emballage en carton ondulé à double cannelure rembourré sur le fond pour la rigidité et éviter d’être plié ou déformé. Il faut ensuite rembourrer tous les autres grâce à du polystyrène (au moins 5 cm).

CD et Disque Vinyle

Matériel à utiliser :

  • Etui ou Pochette perforée
  • Emballage modulable
  • Polystyrène

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Papier Bulles
  • Papier d'emballage (kraft)

Ouvrages rédigés

Font partie des ouvrages rédigés les livres (romans de tous types), manuels, encyclopédies, fascicules, recueils, mémoires… Le terme générique « livre » est donc donné pour la suite de cet article pour plus de facilité.

Il arrive souvent qu’un livre soit abimé lors du transport : pages écornées, couverture éraflée ou dont l’angle est cassé. Pour éviter ces dommages, il convient d’envelopper le livre dans du carton perforé avec fermeture adhésive. En cas d’un envoi multiple, il faut que chaque ouvrage soit emballé individuellement.

Une fois ce premier emballage (ou emballage dit interne) effectué, il faut le placer dans une boite en carton ondulé à double cannelure rembourré sur le fond pour la rigidité et éviter d’être plié ou déformé. Il faut ensuite rembourrer tous les autres grâce à du polystyrène (au moins 5 cm).

Ouvrages rédigés

Matériel à utiliser :

  • Etui ou Pochette perforée
  • Emballage modulable
  • Polystyrène

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Papier Bulles
  • Papier d'emballage (kraft)
  • Enveloppe "simple"

Equipement de sport (hors habillement)

La plupart des équipements sportifs sont lourds, de formes et tailles très diverses, souvent volumineux et en même temps fragiles au niveau de leur constitution (cassure, fêlure, torsion…). Un emballage adéquat doit être employé pour le transport de ces articles.

Comme pour chaque objet, il faut emballer chacune des pièces vendues dans du papier bulles. Plusieurs épaisseurs seront idéalement constituées pour une protection optimale de l’article (bris, rayure, torsion, modification de forme…). Les produits étant tous très divers, il faut en protéger les arêtes et les coins par des protège-coins, profils mousse et profilés d’arêtes.

Certains équipements de sport sont vendus en kit pour permettre un transport moins onéreux et éviter les retours de produits cassés ou abimés. Il peut s’agir d’un kit de musculation, de barres de traction, d’un set d’haltères (peu encombrant mais très lourd) ou d’un kit d’accessoires pour pilate (relativement léger, moins fragile mais plus volumineux), etc. Cela revient à envoyer plusieurs articles dans un même colis, il faut éviter que ceux-ci se touchent en les séparant de papier bulles.

Il faut ensuite choisir le bon format d’emballage correspondant au produit emballé. La boite ou caisse sera plus ou moins épaisse (carton ondulé, contreplaqué, tube cartonné rigide…) selon la forme et le poids. Le colis sera ensuite rembourré par du papier bulles (au-moins 5 cm) léger et offrant une belle protection pour ce type d’article, afin de maintenir le ou les produits et éviter les chocs, entrechocs, vibrations et coups lors de leur transit entre l’entrepôt logistique et le destinataire du colis.

EQUIPEMENTS DE SPORT (hors habillement)

Matériel à utiliser :

  • Papier Bulles
  • Protège-coins / couvre-coins mousse
  • Mousse
  • Profils d'angles
  • Carton renforcé rigide et solide
  • Caisse / boîte rigide en contreplaqué

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)

Cycles divers

De plus en plus d’adeptes au sport cycliste s’intéressent non seulement au vélo en extérieur (équipement vélo route enfant et adulte, vélo urbain, vélo électrique, VTT, BMX…) mais également aux cycles pour utilisation indoor (vélo d'appartement pliable ou non, vélo elliptique, cycle Fitness…). Le terme générique « vélo » sera utilisé ci-dessous pour désigner l’ensemble des produits pour cyclistes divers.

Pour pouvoir envoyer correctement un vélo, tous les accessoires démontables (pédales, roues, selle, guidon et autres équipements du vélo selon le modèle) seront désassemblés et emballés séparément à l’aide de papier Bulles. Les pièces ne seront pas en contact les unes des autres pour éviter les frottements, rayures et casses éventuelles.

L’ensemble des produits emballés seront ensuite conditionnés dans une boite en carton rigide (ondulé à double cannelure par exemple) ou une caisse en contreplaqué pour les plus lourds. Dans tous les cas, une couche de polystyrène sera posée sur le fond du contenant et sur chacun des autres côtés pour une protection optimale pendant le transit entre la plateforme logistique et le destinataire. Aucun vide ne doit être présent et doit être comblé par du rembourrage (papier Bulles ou mousse par exemple).

CYCLES Divers

Matériel à utiliser :

  • Papier Bulles
  • Protège-coins / couvre-coins mousse
  • Mousse
  • Profils d'angles
  • Emballage modulable
  • Caisse / boîte rigide en contreplaqué

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)

Jeux & Jouets

Chaque article de jeu ou jouet doit être enveloppé individuellement, non seulement pour éviter la casse mais aussi pour éviter les rayures ou déformations (creux, altération de la forme…) dues aux chocs. Pour une raison pratique, le terme générique « jouet » sera utilisé dans cet article.

Si le jouet présente des coins ou arêtes (ou rebords) (non blessants mais risquant d’être abimés selon le matériau utilisé), il conviendra d’y poser les couvre-coins mousse et profils d’angles (mousse un peu plus rigide). L’objet ayant subi cette première protection devra être emballé, en plusieurs couches selon l’objet, dans du papier Bulles, matériau léger, adaptable à toutes les formes, quelle que soit sa taille. Il faut compter sur au-moins 5 cm tout autour du produit pour une protection optimale.

Que vous ayez à envoyer un ou plusieurs objets dans un même colis, le carton devra s’avérer solide et rembourré avec du papier bulles également pour bloquer les jouets dans le colis.

JEUX & JOUETS

Matériel à utiliser :

  • Papier Bulles
  • Protège-coins / couvre-coins mousse
  • Profils d'angles mousse
  • Carton rigide

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)

Equipements automobiles

En termes de Logistique, différentes solutions logistiques de transport existent selon les accessoires auto à envoyer. Mais, là encore, tout article doit être emballé séparément pour une protection valable et optimale pour éviter les chocs, entrechocs, déformations ou altérations de la forme et rayures.

Il peut s’agir de barres de toit, de coffre sur attelage (l’attelage lui-même étant fourni et mis en place par un professionnel), un porte-vélo, un porte-skis, une roue de secours ou deux roues identiques (avant ou arrière) pour un remplacement, de pneumatiques avec ou sans jantes, etc…

Le papier Bulles est recommandé pour la plupart des accessoires auto (en plusieurs couches avec au-moins 5 cm d’épaisseur), car c’est un matériau qui s'adapte à la forme et à la taille de n'importe quel produit. Il faut également penser, dans la logistique en amont, à correctement protéger Prenez soin de protéger correctement les coins et les rebords (arêtes) par des couvre-coins mousse et profils d’angles (mousse un peu plus rigide).

Qu’il y ait un ou plusieurs articles automobiles à emballer, il ne faut pas que ceux-ci soient directement en contact avec le carton (ou boite adaptée aux produits), ni qu’ils se touchent pour éviter les rayures ou entrechocs pouvant causer des dommages. Un rembourrage en papier bulles sera donc nécessaire, dans tous les cas pour ce colisage.

En ce qui concerne des pièces détachées auto de faible résistance ou aisément déformables (portière, aile, pare-chocs, pare-boue, garde-boue, bavette, etc.…), il est nécessaire d'utiliser un emballage rigide et indéformable, qui protège de manière adéquate selon la forme et la taille. Cet emballage sera fixe à l’intérieur du colis (carton ondulé double cannelure, boite en contreplaqué…). Le transporteur choisi pour ces accessoires sera spécialisé pour ce type de marchandises.

EQUIPEMENTS AUTOMOBILES

Matériel à utiliser :

  • Papier Bulles
  • Protège-coins / couvre-coins mousse
  • Mousse
  • Profils d'angles
  • Emballage modulable
  • Caisse / boîte rigide en contreplaqué

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)

Instruments de Musique

Les instruments de musique sont des articles fragiles et délicats, et donc, en logistique de transport, demandent un soin spécifique et un emballage adapté. Nous ne prendrons que deux exemples : les instruments à corde et ceux à percussion. Un expert en logistique pourra vous guider dans les étapes du Conditionnement, de l’Emballage et du Colisage pour tous les instruments de musique à emballer et transporter.

Ayez le réflexe logistique de transport en tête pour éviter des frais (très élevés pour ce type de matériels), des retards et des retours…. et donc également une insatisfaction du client.

En ce qui concerne le transport d’instruments à corde (violons, altos, guitares, basses, flutes ou encore violoncelles etc…), il convient de les conserver dans leur étui original, plus adapté et efficace qu’une housse souple. A savoir que des étuis seuls sont également en vente si l’instrument ne possède pas le sien propre. Veillez à protéger les cordes avec un feuille de mousse sur l’instrument mais aussi celles de l’archet. Placez l'instrument dans une boite rigide et robuste, adaptée à la taille de l’étui (ou housse de transport spécifique).

En ce qui concerne des instruments à percussion, assurez-vous que chaque partie de l’instrument est bien emballée avec du papier bulle.

Chaque objet devra être immobilisé dans la boite ou caisse, séparé de tout autre marchandise et non en contact direct avec les parois. Toutes les parois intérieures du colis (carton ou caisse) devront être totalement doublées d’une couche de papier bulles. Il est également conseillé d’ajouter un rembourrage supplémentaire (papier froissé par exemple) afin d'immobiliser les articles entre eux.

INSTRUMENTS DE MUSIQUE

Matériel à utiliser :

  • Papier Bulles
  • Protège-coins / couvre-coins mousse
  • Emballage gonflable
  • Profils d'angles Mousse
  • Polystyrène
  • Caisse / boîte rigide en contreplaqué

Matériel à NE PAS utiliser :

  • Carton simple
  • Papier d'emballage (kraft)